Faire le GR20 seul : prudent ?

Randonner seul n’est pas interdit, c’est l’occasion de se retrouver en intimité avec la nature, face à soi-même ! Même si le plaisir est fait pour être partagé, le GR20 en solo peut aussi être un moyen de faire le vide et prendre du temps pour soi, pour penser. Cependant, randonner seul présente des risques : celui de ne pas pouvoir prévenir les secours. Quels sont les précautions à prendre si vous partez faire le GR20 en solo ? Voici quelques informations à ce sujet !

GR20 solo
Sérieux, est ce prudent de faire le GR 20 en solo ?

Randonner seul ou en groupe ?

Il y a ceux qui pensent que le plaisir est fait pour être partagé : randonner en groupe est alors une évidence. D’autres partagent leur émotion à travers des écrits, des photos, et préfèrent vivre l’aventure en solo. La randonnée en solo apporte un grand souffle de liberté !!!

Groupe sur le GR 20
Le bonheur est fait pour être partagé

Bon compromis : randonner en groupe (avec des amis ou en famille) n’empêche pas de mettre un peu de distance dans la journée pour se retrouver un peu seul sur le sentier !

Matériel obligatoire en solo

Le matériel est globalement le même qu’en groupe, mais des effets qui pourraient être partagés dans les sacs pour plusieurs personnes seront dans ce cas portés par une seule personne : vous ! On pense par exemple à la crème solaire, à la trousse de secours, au chargeur de portable, la casserole si vous le faites en autonomie etc… Vous aurez rapidement plus de poids dans le dos.

Retrouvez ici une liste non exhaustive de matériel à télécharger

En plus, il faudra impérativement prévoir un téléphone portable ainsi que les cartes IGN : même si on ne capte pas beaucoup sur le GR20, celui ci peut vous servir à vous géolocaliser. Ici, un tuto avec des applications smartphones pour trouver sa position GPS.

applications pour GR 20
applications utiles pour le GR 20

Les réflexes pour faire de la randonner en solo

Le fait de randonner en solo vous privera de l’attention et la sécurité que peut vous apporter un groupe. En cas d’accident ou de blessure par exemple, c’est le groupe qui vous aidera à rejoindre le refuge suivant ou prévenir les secours.

GR20 en 5 jours
GR 20 en 5 jours en solo

En solo, vous serez face à vous même. Il faut donc :

  • prévenez vos amis de votre intention de faire le GR20 : donnez votre date de départ et d’arrivée au moins à un contact.
  • à mi-chemin (Vizzavone), vous trouverez du réseau, forcez-vous à envoyer au moins un SMS à votre contact pour le rassurer et dire si vous êtes toujours dans les mêmes délais
  • ne changez pas votre itinéraire prévu de base (si vous avez dit que vous faites Nord > Sud, ne faites pas l’inverse en arrivant sur place par exemple ou ne partez pas faire le Mare a Mare Nord sans prévenir !
  • Restez sur le sentier balisé (c’est valable aussi quand on est en groupe)
  • Achetez le topoguide du GR20 : il vous apportera à la fois des conseils sur le parcours mais aussi sur la faune, la flore ainsi que les cartes IGN.
  • Apprenez à vous géolocaliser avec votre smartphone (pour obtenir vos coordonnées GPS et les communiquer)

Même si le GR20 reste très sauvage (et dur physiquement), c’est un sentier très populaire, en saison estivale (juin, juillet, août et septembre), vous ne serez jamais seul H24. Vous croiserez du monde sur le sentier mais aussi le soir dans les refuges ou les bergeries. N’hésitez pas à discuter avec d’autres personnes sur le bivouac : et oui, le GR20 peut se faire en solo la journée et en compagnie autour d’une bonne bière le soir !

Bière Piétra
Le Pietra, le meilleur breuvage du GR20

Forum de discussion

Vous avez une question pour vous préparer au GR20 ? N’hésitez pas à la poser sur le forum des randonneurs (discussion libre sans inscription)

Téléchargez le Mini Guide du GR20

Recevez le mini guide du GR20, envoyé gratuitement sur votre boîte mail !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*