Aujourd’hui, il y a différents types de randonneurs sur le GR20 ! Quand le GR20 a été créé, ce sentier faisait partie des expéditions les plus dures au monde car c’état (et c’est toujurs) un terrain engagé coupé du monde (peu de route pour se ravitailler) : le GR20 consistait alors à rallier Calenzana à Conca, en portant tout son matériel. Aujourd’hui, les refuges ou les prestations de « GR20 à la carte » organisé par des agences ont permis à « monsieur tout le monde » de s’engager sur le sentier. Pourtant, chaque année, des irréductibles font le GR20 intégral et en autonomie. Comment faire le GR20 en autonomie ? En quoi cela consiste t-il ? Bienvenue sur la page de l’esprit des pionniers du GR20 !

Partir en autonomie complète signifie se débrouiller ! C’est un retour aux sources : personne pour vous faire à manger ou vous ravitailler, vous vous débrouillez ! Vous croiserez quand même des refuges : faire le GR20 en autonomie ne vous empêche pas de vous acheter une Pietra en terrasse ou un bout de pain pour vous dépanner, mais vous porterez le plus gros de votre matériel. Le GR20, c’est aussi un état d’esprit, une ambiance à partager avec les autres : le faire en autonomie ne signifie pas se mettre en mode ermite !

GR20 en autonomie

Pourquoi le faire en autonomie ?

  • faire des économies : porter sa tente de randonnée et sa nourriture coûte moins cher que dormir et prendre ses repas en refuge
  • un défi physique, sentir le vrai goût de l’effort
  • être plus libre : ne pas dépendre des horaires du refuge, des heures de repas, des autres tout simplement

Matériel : quel est le poids du sac en autonomie ?

Évidemment, comme vous serez en autonomie, vous porterez plus de matériel, et plus de nourriture ! Votre sac sera évidemment plus gros qu’un randonneur qui « fait le GR20 en pension complète » (nuit et repas dans les refuges) !

Vous aurez la même liste de matériel qu’un randonneur « classique » mais il faudra porter en plus

  • nourriture
  • tente, matelas, sac de couchage
  • matériel pour cuisiner dont le réchaud, le combustible et la gamelle

Attention, plus votre sac sera gros, et plus vous allez vouloir en mettre dedans ! Limitez-vous à 20 kg maximum, avoir un trop gros sac peut à la fois être dangereux dans les passages engagés mais aussi très éprouvants physiquement, le GR20 n’est pas un chemin de croix, le but est quand même d’aller prendre du plaisir !

Sac à dos pour GR20

La nourriture pour un GR20 en autonomie

Entendons nous tout de suite : vous n’allez pas porter des packs d’eau, vous la trouverez sur le GR20 🙂

Cependant, vous allez prévoir vos repas à l’avance : féculents, conserve, repas lyophylisés etc. Vous pourrez prévoir de la nourriture pour 8 jours car il est possible de ravitailler à mi-chemin, à Vizzavone !

Quel budget pour un GR20 en autonomie ?

C’est là que vous allez vous y retrouver ! Pas de réservation de nuits en refuge, pas de repas pris sur place. Vous allez donc économiser plusieurs dizaines d’euros par jour ! Par contre il est interdit de faire du camping sauvage sur le GR20, vous aurez donc un budget « nuitée », même si vous portez votre tente et que vous la montez tous les soirs à coté d’un refuge.

En 2020, la prix d’un emplacement tente coûte 7 euros la nuit (par personne). Vous avez aussi possibilité de louer une tente mais ce n’est plus faire le GR20 en autonomie ;). N’hésitez pas à lire notre article pour en savoir plus sur les prix sur le GR20.

Ils ont fait le GR20 en autonomie complète

recit gr20 autonomie

Le GR20 de Letizia et Raphaël

Et en 12 jours ! Découvrez leurs étapes, la liste de leur matériel et le récit de leur aventure sur le sentier Corse ! En savoir plus

Je vous invite aussi à consulter l’excellent article de « Randonner Malin », qui a fait le GR20 en 12 jours et en autonomie complète.

Forum de discussion

Vous avez une question pour vous préparer au GR20 ? N’hésitez pas à la poser sur le forum des randonneurs (discussion libre sans inscription)

Téléchargez le Mini Guide du GR20

Recevez le mini guide du GR20, envoyé gratuitement sur votre boîte mail !

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je me renseigne pour effectuer le GR20 en autonomie complète, j’ai pour objectif de le réaliser en 12 jours et surtout je voulais savoir s’il étant envisageable de le réaliser en tout ou partie en hamac? Je suppose qu’à certains refuges d’altitude plus élevées la végétation n’offrira pas les arbres nécessaires à l’installation d’un hamac mais on risque rien à demander.

    Merci du retour,

    Au plaisir!

  2. Est-ce il y a qqn qui pourrait me dire si l’on peut acheter des produits alimentaires de base, genre flocons d’avoine ou du chocolat dans les refuges?

    • Hello, je n’en ai jamais vu mais ça date un peu. En épicerie, il y a le nécessaire mais pas souvent du choix de ce style, tu trouveras facilement du pain de mie ou gâteaux secs

  3. Bonjour, on envisage de faire le gr20 avec une amie l’année prochaine et j’ai quelques questions. Futiles peut-être mais importantes pour mon organisation.
    J’aimerais apporter mes repas lyophilisés, est-il possible d’avoir de l’eau chaude pour les réhydrater à moindre cout dans les refuges ?
    Merci pour la réponse

4 Rétroliens / Pings

  1. Quelle tente pour faire le GR20 ? | GR20, les infos pour le réussir
  2. Quelle météo sur le GR20 au moins d'octobre ? | GR20, les infos pour le réussir
  3. Matériel de randonnée interdit en avion | GR20, les infos pour le réussir
  4. Quel réchaud emmener sur le GR20 ? | GR20, les infos pour le réussir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*