Ressources gratuites pour préparer le GR20 : Mini guide gratuit (PDF) | Liste du matériel (PDF) | Estimateur budget

La faune du GR20 : les animaux qu’on peut y croiser

16 jours de marche dans la montagne corse a raison de 6 à 7 heures par jours, ça laisse le temps de croiser des animaux ! La Corse est un petit bout de terre encore préservé et sauvage : la montagne corse qui est traversée en partie par le GR20 va vous permettre de voir des animaux que vous n’avez pas l’habitude de voir ! Voyons ensemble les particularités et exception de la faune corse qui va sûrement vous surprendre pendant votre aventure sur le GR20 !

La faune, en opposition à la flore, c’est en réalité un terme complémentaire. On parle de flore du GR20 quand on évoque les fleurs, les arbustes, le maquis ou encore la forêt et les arbres. Et on parle de faune quand on présente tous les animaux qui y habitent ! Justement, quels sont les animaux qui caractérisent la faune en Corse et plus particulièrement sur le GR20

Si vous voulez vraiment découvrir la faune corse, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel de l’accompagnement de montagne en consultant notre liste des agences et guides du GR20. Une autre solution c’est aussi de vous documenter : ce topoguide de la ff rando propose via son application pour smartphone de découvrir le cri des oiseaux et animaux que vous croiserez a travers des QR codes

Les animaux sur les sentiers du GR20

Les chevaux sauvages. Alors bien sûr vous n’allez pas croiser de cheval sur les pentes du Monte Cinto ou sur la brêche de Capitello mais vous serez surement étonné par la vue de carte postale que vous aurez en arrivant près du Lac de Nino, avec les chevaux qui broutent et se baladent librement dans les pozzines !

Le mouflon corse : en corse, on dit « A Muvra » ! ce mouflon a longue corne courbé est majestueux ! Il adore les endroits escarpés, on en trouve beaucoup sur les pentes du Monte Cinto ou de Bavella même si il migre beaucoup d’une saison à l’autre !

Mouflon corse qu'on peut voir sur les pentes abruptes du GR20
Mouflon sur le Monte Cinto

Le sanglier corse (U cignale) : beaucoup plus sauvage que le cochon corse (élevé lui en semi-liberté), le sanglier se fait discret et habite dans la forêt au milieu des chênes ou des aulnes, pas vraiment en haute montagne.

sanglier corse

Les vaches : j’ai souvenir lors de mon premier GR20 d’une photo avec une vache en liberté sur les pentes du Monte d’Oro avant de basculer sur Vizzavone ! Ces vaches, avec ces belles cornes, vous en apercevrez un peu partout le long du GR20 et plus particulièrement sur le plateau du Cuscionu

Vache et son veau sur le GR20
Une vache qui allaite son veau dans la montée après Vizzavona

Le chat sauvage, qu’on peut aussi avoir découvert sous le nom de « chat renard corse ». Il a été observé autour de la station d’ASCO mais aussi dans d’autres coins de la Corse. Pour en savoir plus, on vous invite à découvrir cet article du Monde

Chat sauvage Corse
Chat sauvage observé en Corse dans les montagnes près de Asco

Le cochon corse (porcu nustrale) ne ressemble pas au petit cochon tout rose qu’on voit dans les films. C’est un cochon qui a un groin plus allongé, que vous croiserez aussi facilement en liberté (ou semi-liberté) : ces animaux sont imposants, les cochons mâles peuvent peser plus de 200 kilos. Ils se nourrissent de tout ce qu’ils trouvent dans le maquis mais aussi des châtaignes, ce qui en fait un produit d’exception pour la fameuse charcuterie corse !

cochon corse , en Corse on dit porcu nustrale
Cochon corse sur le plateau du Cuscione

Le cerf (U Cervu) est le seul cervidé de Corse, il avait disparu et on peut avoir la chance de l’entendre bramer de nouveau au début de l’automne, période pendant laquelle il se reproduit (et lutte contre ses concurrents). C’est dans la vallée d’Asinau que des cerfs ont été réintroduit au début des années 2000 et depuis, on en recense de plus en plus !

Cerf réintroduit en Corse depuis 1998
Le cerf (U Cervu) Il réapparait en Corse depuis les années 2000
Faune et flore de nos montagnes: Alpes, Corse, Jura, Massif central, Pyrénées, Vosges

La faune de nos montagnes

amazon
20.00
Voir ce livre

Les animaux dans le ciel des montagnes corses

Le chocard à bec jaune (A Taccula) : cet oiseau tout noir se fait entendre de loin avec son cri si particulier qui retentit quand un rapace approche ! On l’appelle aussi « choucas » (ils se ressemblent mais le choucas a un bec noir). Vous croiserez des chocards à la fois en haute montagne mais aussi au bord des lacs de Nino ou Melu

Chocard à bec jaune
Le chocard à bec jaune, bien facile à reconnaitre qu’on appelle à tord un Choucas

Le gypaète barbu (Altore) : contrairement à d’autres rapaces pourtant plus petits que lui, le gypaète barbu ne se nourrit que de carcasses ou animaux morts. Comme le milan royal, il a de très grandes ailes et une longue queue. Par contre, il se fait de plus en plus rare donc c’est une vraie chance si vous pouvez l’observer pendant votre GR20.

gypaète barbu (Altore)
Le gypaète barbu (Altore), malheureusement de plus en plus rare dans le ciel corse

La sitelle corse : c’est un petit oiseau endémique corse, il vit exclusivement sur l’Ile de Beauté mais aussi en Sardaigne ! Il niche dans les pins laricios, autre emblème de la Corse qu’on trouve en abondance notamment a Bavella !

Sitelle Corse vivant dans un pin corse près de Bavella
La fameuse sitelle, oiseau endémique de Corse

Le Milan royal : à ne pas confondre avec un aigle royal (ou un faucon) : il a de très longues ailes et une queue fourchue. Le milan royal est un rapace qui aime raser le sol pour capturer ses proies, il mange surtout des petits reptiles ou rongeurs

Un milan royal en corse
Milan royal en vol de reconnaissance au dessus du GR20

Parmi les autres oiseaux que vous pourrez observer en Corse depuis le GR20 :

  • Le grimpereau des bois
  • Le faucon pèlerin
  • Le bec croisé des sapins
  • Le Geai des chênes
  • L’accenteur Alpin (il vit entre 2000 mètres d’altitude et au delà, se nourrit de petits insectes et quelques fruits d’arbustes)
  • L’aigle royal : grand prédateur qui se nourrit de petits animaux qu’il capture comme des lapins, des oiseaux etc… Si il s’est fait rare, l’aigle royal repeuple progressivement les montagnes corses, ce serait une chance de lever les yeux au ciel et l’apercevoir tournoyer !

La faune dans les points d’eau (mares, lacs ou torrents)

Comme la Corse est une île caractérisée par une grande présence de lacs et de rivières, vous rencontrerez sur les sentiers du GR20 différentes espèces de poissons, de reptiles et d’amphibiens. En ce qui concerne les poissons, ce sont principalement des anguilles d’eau douce et des truites que vous verrez longer les ruisseaux et les rivières ou peupler les lacs.

Le cingle plongeur : c’est un tout petit oiseau que nous mettons plus proche des grenouilles que des rapaces car il passe le plus clair de son temps au bord de l’eau. Il se fait appeler aussi merle d’eau en raison de son lieu d’habitation. Il mange principalement de insectes qu’il chasse en …. plongeant, c’est impressionnant de savoir que cet oiseau a fait de l’eau son terrain de jeu favori pour chasser ! Ouvrez l’oeil en longeant les torrents !

Cingle plongeur en Corse
Le cingle plongeur qui surveille les torrents et qui plonge pour attraper les insectes / vers

L’Euprocte. C’est un petit amphibien endémique corse (on ne le trouve que là bas) par contre il a un vaste territoire car on le trouve autant à 100 mètres d’altitude que sur les plus haut sommet jusqu’à 2200 mètres. Comme vous pouvez le deviner de par son apparence, on retrouve l’Euprocte à proximité de l’eau (lacs, mares, torrents)

l'Euprocte vit en corse exclusivement
Un Euprocte dans la rivière

La salamandre de Corse est bien sûr endémique, même si on retrouve des salamandres un peu partout en europe. Elle se nourrit de petits insectes et on la trouve parfois au bord du sentier GR20 Corse, jamais très loin de l’eau. Comme par exemple le long du ruisseau de Grottacia et de la passerelle de Tolla qui mène au refuge de l’Onda

Salamandre de Corse
Une jolie salamandre corse sur son rocher

Le lézard de Bédriaga : c’est un lézard endémique corse, c’est à dire qu’on le trouve exclusivement dans les montagnes de l’Ile de Beauté (mais aussi de Sardaigne). Contrairement à d’autres reptiles qui vont préférer les bordures d’eau, le lézard de Bédriaga lui se plait très haut, sur les pentes du Cinto mais aussi sur toutes les pentes les plus rocailleuses et exposées au soleil ! Ouvrez l’oeil, il vous laissera le temps d’admirer la couleur verte crocodile de son dos

lézard de Bédriaga corse
Un lézard de Bédriaga photogénique sur son rocher

La rainette sarde : on les entend chaque soir en bord de points d’eau. Les rainettes males viennent chanter le soir pour attirer les femelles, vous aurez très peu de chance d’en croiser la journée car la rainette reste cachée à l’abri !

rainette sarde
Une rainette sarde sur son rocher

Vous trouverez pas mal de conseils dans les topoguides corses pour reconnaître les animaux et la faune qui vit a proximité du GR20. Comme sur le guide ci dessous interactif qui vous permettra de reconnaître en plus le cri des animaux !

Promo -40%
GR20 Corse : 16 jours de marche

Topo GR20

amazon
19.90 11.90
Voir ce topoguide

Mais cet article ou un topoguide, aussi bien fait soit-il, ne remplacera jamais les conseils d’un professionnel de l’accompagnement de montagne ou un naturaliste ! N’hésitez pas à contacter un guide spécialisé si vous voulez vraiment profiter de la flore et la faune en Corse.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire