Ressources gratuites pour préparer le GR20 : Mini guide gratuit (PDF) | Liste du matériel (PDF) | Estimateur budget

Nourriture sur le GR20 : manger et boire

Comment manger sur le GR20 ? Très bonne question, sachant que vous allez partir pour plusieurs jours de marche dans la montagne corse, il est important de savoir à l’avance comment vous allez pouvoir vous ravitailler en nourriture ! Il y a plusieurs façons de voir les choses et plein de façons de vous ravitailler et manger sur le GR20, c’est ce que nous allons voir ensemble maintenant. Par contre sachez qu’à la différence des hébergements, il n’est pas possible de réserver ses repas à l’avance sur le GR20.

En 2022, le GR20 n’est plus ce qu’il était à sa création, les points de ravitaillements ne sont pas rares : la quantité de nourriture que vous allez emporter va dépendre de plusieurs points :

  • votre allure . Vous n’aurez pas autant d’aliment à porter selon le fait que vous fassiez le GR20 en 16 jours, 8 jours ou même 5 jours
  • votre idée du GR20. Allez vous randonner tout confort ou en autonomie complète ?

Ici nous allons donc vous donner des informations sur la nourriture que vous allez trouver sur le GR20, des astuces pour vous organiser si vous souhaitez porter votre nourriture et des exemples de menus faciles à conditionner, conserver et porter sur le GR20. Dans tous les cas, il est inutile de porter l’équivalent de 30 repas et 15 petits déjeuner sur le dos  !

repas rapide
Repas rapide sur le GR20

Les repas et les ravitaillements dans les refuges

Il est possible de prendre des repas légers ou complets dans chaque refuge du GR20 ! Si vous décidez de faire le GR20 en autonomie, vous prendrez le temps de cuisiner vous-même et surtout vous allez porter votre nourriture. Par contre, si vous envisagez un GR20 plus confort, sachez qu’il est possible de prendre tous vos repas dans les refuges : petit déjeuner, repas du midi ou dîner ! Voici des exemples de repas servis dans les refuges ainsi que des tarifs, cela vous aidera à établir votre budget.

Attention, les prix peuvent varier d’un refuge à l’autre en fonction de la facilité d’accès du refuge. Tout dépend si l’acheminement des produits nécessite ou non héliportage ou portage à dos d’homme.

Le matin

  • Petit déjeuner complet (1/2 baguette, confiture, beurre, jus d’orange, boisson chaude) : entre 6 et 10 euros selon les refuges
  • un café simple : 1.5 euros
  • un grand café : 2 euros
  • un thé : 2 euros

Le midi : des plats à la carte ou sandwich selon les refuges

  • Omelette + pain : 7 à 8 euros selon les refuges
  • Assiette de charcuterie corse + pain : entre 8 et 10 euros selon les refuges
  • Boissons sans alcool (oasis, corsica cola, eau gazeuse) : 3 euros
  • Soupe corse : 10 euros
  • Salade composée : 10 euros

Il est possible aussi de commander son repas du midi en partant du refuge le matin, comme du taboulé maison (6 ou 7 euros) ou des salades en boite (entre 4 et 5 euros). Sinon il est aussi possible de trouver à manger dans des bergeries, manger un bout de pain, de fromage et de saucisson sur le pouce

Pietra et saucisson
Pour manger sur le pouce. Non la Pietra c’est le soir !

Le soir

  • Un exemple de menu à 13 euros vu à Manganu :  plat de pâtes aux légumes + salade de fruits
  • Un exemple de menu à 21 euros vu vers Tighettu : Charcuterie / Veau corse avec macaroni / fromage ou fruit
  • Un exemple de menu à 20 euros à Ciotullu : Soupe ou charcuterie / Macaroni à la Mori / Fromage corse
  • Un exemple de menu à 20 euros à Ortu  : Soupe / lentille figatellu / cake maison
  • Soupe + pâtes sauce tomate + gâteau maison : 17 euros
  • Une pietra (50 cl) : 6 ou 7 euros
Manger dans les refuges
Manger dans les refuges, on y mange bien !!
Exemple de prix sur le GR 20
Des exemples de ce qu’on peut trouver à manger

Nous avons créé ce petit simulateur pour vous permettre d’estimer votre budget sur le GR20 (varie selon votre mode de voyage, le confort mais aussi en fonction du nombre de jours passés sur le sentier)

tester le simulateur

budget pour le GR 20
Estimez votre budget

Des restaurants sur le GR20 ?

Le GR20 est un sentier très sauvage, vous ne croiserez pas beaucoup de routes donc pas beaucoup de restaurants non plus : il y a tout ce qu’il faut pour vous ravitailler et manger à :

  • Calenzana (départ du GR20)
  • Station d’Asco (arrivée jour 3)
  • Vizzavone (arrivée jour 9)
  • Col de Verde au relais San Petru di Verde (milieu jour 11 dans le sens Nord > Sud)
  • Col de Bavella (milieu jour 15)
  • Conca (arrivée GR20)

A part ces 4 points au milieu du GR20 et les deux extrémités (Calenzana et Conca), il n’y a pas d’autres endroits où vous trouverez des restaurants. Alors comment manger sur le GR20 ? Quelles sont les autres options ?

Faire ses courses sur le GR20 : possible ?

Oui et non ! Il n’y a pas de magasins sur le GR20 pour faire vos courses et vous ne croiserez aucun village à part Vizzavone. Par contre, vous trouverez toujours un petit coin épicerie dans les refuges du GR20. Plus les années passent, plus le GR est fréquenté et plus les refuges sont fournis ! On peut donc y trouver à manger, à  boire mais aussi des produits de première nécessité (savon ou papier toilette par exemple)

Retrouvez la liste des magasins et points de ravitaillement sur la carte google map du GR20

Attention, les prix peuvent varier d’un refuge à l’autre en fonction de la facilité d’accès du refuge. Tout dépend si l’acheminement des produits nécessite ou non héliportage ou portage à dos d’homme

Voici des exemples de produits et prix pour 2022 :

  • un paquet de pain de mie : 3 euros
  • une demie baguette de pain : 2,5 euros
  • une boite de sauce tomate pour les pâtes : 3 euros
  • une boite de raviolis : 4 à 5 euros
  • des paquets de pâtes ou de riz : entre 3 et 4 euros (500 grammes)
  • des gâteaux secs
  • un paquet de canistrelli (gâteau sec corse) : 4 euros les 300 grammes
  • du saucisson : 25 euros le kilo
  • de la confiture : 2 euros (100 grammes)
  • un tube de compote : 1 euro
  • une barre de céréale : 1 euro
  • papier toilette : 1 euro
  • savon : 1 euro
  • fruit : 1 euros pièce (une pomme ou une orange)
Epicerie dans les refuges
Exemple d’épicerie à Capanelle

Porter sa nourriture: la solution la moins chère

Par conviction ou pour des questions de budget, certains randonneurs font le choix de tout porter : à l’ancienne, c’est ce qu’on appelle le GR20 authentique, en autonomie. Chaque repas est porté et cuisiné par soi-même, il n’est pas question d’utiliser les points de ravitaillement du GR20 comme les refuges ou les épiceries.

D’un coté, vous allez faire des économies car acheter sa nourriture en refuge coûte cher, mais d’un autre coté, votre sac sera plus lourd ! A vous de bien mesurer ça avant de partir . Un conseil : vous ne pourrez pas commencer la marche avec suffisamment de nourriture pour tenir les 16 jours. Il vaut mieux accepter de ne pouvoir transporter que quelques jours de nourriture dès le départ que de s’épuiser au début de la marche en transportant trop de nourriture.

Privilégiez les lyophilisés pour gagner du poids et juste charger de l’eau bouillante dessus le soir ou le midi

Un exemple de randonneur qui a fait le GR20 en autonomie et qui explique comment il a mangé sur le GR20 : ses conseils

Les repas préparés dans les bergeries

Certaines bergeries du GR20 proposent des nuitées, et d’autres uniquement des repas : il est donc possible de couper vos journées et dormir dans les bergeries : attention il n’y a pas possibilité de réserver à l’avance, donc ne misez pas tout dessus, il faut que ça reste optionnel, sauf si vous avez réussi à contacter les bergeries avant pour prévenir de votre arrivée et vous assurer que vous pourrez manger et ou dormir !

1 réflexion au sujet de « Nourriture sur le GR20 : manger et boire »

Laisser un commentaire