Quel réchaud emmener sur le GR20 ?

Lors de votre randonnée du GR20, qui nous le rappelons dure une quinzaine de jours, la question de cuire ses aliments est cruciale. Si à quelques occasions on peut manger froid (charcuterie, fromage, pain), un bon chocolat chaud le matin ou une bonne soupe chaude le soir réchauffe non seulement l’estomac mais aussi le moral ! Les feux étant strictement interdits sur le GR20, un réchaud sera à prévoir sur votre liste de matériel, surtout si vous partez en autonomie totale. Des réchauds et plaques de cuisson sont mises à disposition dans les refuges, ce sont en général ceux qui font le GR20 en autonomie complète qui embarque leur propre réchaud. Nous verrons dans cet article les différents types de réchaud que l’on peut emmener sur le GR20.

Les types de réchauds

Il existe 4 types de réchauds : le réchaud à gaz, à alcool, à bois ou le réchaud à essence, tous avec leurs avantages et leurs inconvénients :

Le réchaud à gaz

Ils sont les plus répandus et facile à trouver dans le commerce (marque Campingaz). Le réchaud à gaz fonctionne avec une cartouche de gaz de butane ou de propane. Il est léger, facile à allumer et résiste bien au vent avec à sa puissance de chauffe. Néanmoins il est interdit de le transporter en avion. Vous devrez donc en acheter directement sur l’île. À noter que les refuges ne vendent pas de cartouche de gaz. Il faudra donc prévoir une cartouche de rechange, surtout si vous partez à plusieurs.

Le réchaud à bois

Pas besoin de gaz ou d’alcool avec le réchaud à bois car il utilise du bois comme combustible. On en trouve dans le commerce, mais si vous êtes bricoleur, une boîte de conserve, des cailloux et quelques branches sèches suffisent pour concevoir un réchaud à bois de fortune !

rechaud cuisine

Le réchaud à alcool

Le réchaud à alcool ne produit pas une grande puissance de chauffe, et sert plus à réchauffer qu’à vraiment cuire la nourriture. Il est bon marché et fonctionne avec de l’alcool à brûler. À noter qu’avec un peu d’ingéniosité on peut même en fabriquer soi-même avec une simple canette en aluminium par exemple.

Le réchaud à essence

L’avantage du réchaud à essence est sa capacité à s’allumer facilement même par grand froid. Ainsi il est parfaitement adapté aux trek en haute montagne dans des conditions météorologiques difficiles.

Pour allumer votre réchaud :

Quelque soit le réchaud que vous choisissez d’emporter, n’oubliez surtout pas d’avoir sur vous l’essentiel : un briquet ! L’avantage des allumettes, c’est que vous ne risquez pas la casse, mais prévoyez des allumettes étanches.  Dans tous les cas, n’utilisez jamais le réchaud dans votre tente pour vous réchauffer ou cuisiner ! 

rechaud gr20

Des réchauds disponibles dans tous les refuges

À l’extérieur des refuges, les gardiens ont mis des réchauds et des plaques de cuisson à disposition des randonneurs gratuitement. Vous pourrez alors faire chauffer votre popote de randonnée tranquillement. Néanmoins s’il y a du monde – ce qui est très fréquent en haute saison – vous devrez faire la queue et attendre votre tour ! Pour cette raison mais aussi parce que certaines étapes peuvent être très longues, ce n’est pas une mauvaise idée d’emmener son propre réchaud sur le GR20.

Forum de discussion

Vous avez une question pour vous préparer au GR20 ? N’hésitez pas à la poser sur le forum des randonneurs (discussion libre sans inscription)

Téléchargez le Mini Guide du GR20

Recevez le mini guide du GR20, envoyé gratuitement sur votre boîte mail !

2 Commentaires

2 Rétroliens / Pings

  1. Matériel de randonnée interdit en avion | GR20, les infos pour le réussir
  2. Trouver du Gaz à la descente de l'avion | GR20, les infos pour le réussir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*