Ressources gratuites pour préparer le GR20 : Mini guide gratuit (PDF) | Liste du matériel (PDF) | Estimateur budget

Quel niveau faut-il avoir pour faire le GR20 ?

Subdivisé en 16 étapes, le GR20 est considéré comme étant l’un des sentier de grande randonnée des plus rudes mais également des plus populaires d’Europe. Il offre à chaque fois une expérience exceptionnelle, mais faut-il un gros niveau ? Est-il à la portée de tout randonneur ? Pour boucler un GR20 il faudra prévoir de rester en montagne entre 5 et 16 jours selon les capacités du randonneur. Parcours pour le moins difficile, il nécessite de bonnes capacités physiques et donc un entrainement minimum : il ne s’agit pas d’arriver sur le GR20 la fleur au fusil à moins de vouloir faire partie des 50% de randonneurs qui abandonnent chaque année !

Pourquoi dit-on que le GR20 est difficile ?

Le GR20 est un sentier escarpé dont la réputation n’est plus à faire : au nord, les étapes sont courtes mais le terrain est vraiment accidenté, les rochers sont présents à chaque pas ! Rares sont les moments où vous allez poser votre cheville sur un terrain plat ! On dit que le GR20 est difficile aussi pour ces nombreux passages techniques, comme anciennement le cirque de la solitude, mais maintenant le passage à la pointe des éboulis au monte cinto et bien d’autres passages techniques et dangereux : la montée vers la brêche de Capitello est un autre exemple ! On dit aussi que le GR20 est difficile quand on regarde le taux d’abandon chaque année, mais il ne faut pas vous arrêter à ce chiffre et vous dire que vous serez mieux préparé !

Comment préparer le GR20 ?

Il est impossible d’intégrer l’aventure du GR20 par hasard. Au regard du niveau de difficulté auquel vous ferez face, il est impératif de bien vous préparer. Vous devez entre autres : être en mesure d’effectuer la marche à pied pendant 6 à 7 heures sans arrêt en portant un sac à dos pesant de 7 à 10 kg minimum : imaginez vous ainsi sur les pentes du Monte Cinto !!

le monte cinto

Vous devrez effectuer cet exercice sur un parcours parsemé de cailloux avec beaucoup de dénivelé.

Par ailleurs, vous devrez garder un rythme soutenu tout au long du parcours. Pour être suffisamment entrainé au moment de vous lancer, faites au moins 3 autres randonnées au préalable en guise d’entrainement au cours du mois qui précède celui où vous comptez faire le GR20. 

Vous pourrez trouver des idées de randonnées sur eMontagne.com ​mais les pistes de randonnées que vous choisirez devront être comparable à celle décrite ci-dessus afin de pouvoir renforcer réellement les capacités nécessaires pour terminer le GR20.

Avec une telle préparation, vous serez plus à même de tenir pendant l’aventure.

Si vous cherchez des idées d’entrainement pour le GR20, vous en trouverez sur cette page : https://gr20-infos.com/preparation-du-gr20/

Quelles aptitudes physiques pour participer au GR20 ?

Clairement, vous ne devez pas seulement être en forme, mais bel et bien avoir une préparation des plus athlétiques pour aborder le terrain Corse.

Le GR20 est l’un des sentiers de grande randonnée des plus montagneux et donc des plus rudes. Il est en haute montagne, parsemé de pentes, d’irrégularités, de sentiers rocailleux, de dalles et est très accidenté.

Le saviez-vous ? Un terrain situé à 2000 mètres d’altitude en Corse est comparable à un terrain situé entre 3000 et 4000 mètres d’altitude dans les Alpes.

Vous devez donc pour l’aborder, avoir les aptitudes suivantes :

  • Avoir une bonne condition physique générale afin de pouvoir aller au bout et afin de résister face aux irrégularités du terrain.
  • Avoir un parfait équilibre et une capacité à rester droit dans vos chaussures malgré le poids du sac à dos ;
  • Avoir des articulations en bonne santé : les chevilles se tordent vite sur un tel parcours, vous serez exposés à des chocs pouvant fragiliser vos genoux… les risques d’impacts sur vos articulations sont très élevés lorsque vous êtes en terrain irrégulier : pour compenser cela, vous pouvez prévoir des bâtons pour le GR20, mais à condition d’en avoir des costauds car les petits bâtons de trail en carbone peuvent facilement casser sur le GR20
  • Etre capable de bien récupérer en dormant peu ou mal : si vous portez votre propre tente de rando et qu’elle n’est pas appropriée à la montagne corse, et que vous dormez dans un duvet humide chaque soir, vous verrez que vous ne récupèrerez pas bien !
entraînement GR20

En clair, la recette pour réussir le GR20 est de joindre à votre forme physique, de bon réflexes et une bonne endurance.

Au cours de l’aventure, vous serez exposé à des chocs et à des agressions d’un milieu hostile. Étant donné la longueur du parcours et le nombre de jours qu’il faudra y passer, vous devez être paré à toute éventualité.

Mais rassurez-vous ! Le jeu en vaut la chandelle car l’expérience est FAN-TA-STIQUE !

4.1/5 - (8 votes)

1 réflexion au sujet de « Quel niveau faut-il avoir pour faire le GR20 ? »

  1. Un rappel très concret sur les conditions réelles idéales pour effectuer un GR20 sans grosses difficultés. Après, il faut aller plus dans le détail sur ces éléments essentiels : poids du sac (eau incluse), type de chaussures, serrage des lacets en descente, choisir de passer une bonne nuit en hôtel (draps blancs, douches chaudes, bon dîner) au moins 3 fois sur le parcours ( Haut Asco, col de Verghio , Vizzavona, Col de Verdi).. Moyennant quoi, on peut réussir sans grosses douleurs ..3 fois le GR20 entre 6,5 et 8 jours, à plus de 70 ans..

    Répondre

Laisser un commentaire