Ressources gratuites pour préparer le GR20 : Mini guide gratuit (PDF) | Liste du matériel (PDF) | Estimateur budget

GR20 ou Tour du mont blanc (TMB) ?

Vous êtes en train de planifier vos vacances, vous les imaginez bien en trekking mais vous vous demandez quel est le meilleur choix entre faire le fameux GR20 Corse ou le très célèbre Tour du Mont Blanc des Alpes (TMB) ? Ayant eu la chance de faire ces deux randonnées ultra réputées, nous allons vous aider à faire votre choix, et bien sûr en restant le plus objectif possible, car n’oublions pas que nous sommes sur le site du GR20

Tour du Mont blanc et GR20 : un profil similaire ?

Si nous devions déjà comparer le GR20 avec le Tour du mont blanc,

En terme de profil général des randonnées :

  • Tour du Mont Blanc : 170 km / 10.000 mètres de dénivelé. Point le plus haut : 2500 mètres avec le Grand col ferret ou 2600 mètres pour la fenêtre d’Arpette sur une variante
  • GR20 : environ 180 km / 11.000 mètres de dénivelé. Point le plus haut : 2600 mètres avec le Monte Cinto

Grosso modo, le profil est similaire, le GR20 est un tantinet plus long que le Tour du Mont Blanc. Vous allez plus ou moins couvrir la même distance, passer des points en haute montagne similaires, prendre le même dénivelé à 1000 mètres près !

Le sentier est plus roulant autour du Mont Blan
Un exemple de sentier autour du Mont blanc, globalement roulant et sans difficulté technique

Journées de marche / étapes sur le TMB versus GR20

  • Tour du Mont Blanc : 8 à 10 jours, il y a vraiment beaucoup de variantes et découpages possible. On peut facilement le faire en 5 jours, mais aussi 8, 10 ou 12 jours.
  • GR20 : 16 jours avec une étape par jour (de 8 km pour la plus courte à 22 km pour la plus longue). On peut aussi aménager son GR20 pour le faire en 12 jours, mais aussi 8 jours (doubler les étapes) ou en mode trekking rapide en 5 jours ou encore choisir de prendre des variantes ou non

En terme de temps de marche :

  • GR20 : Il faut compter plus ou moins 90 heures de marche pour un randonneur lambda pour faire le GR20 (d’après les topoguides) – 90 heures pour 16 jours, soit une moyenne de 6 heures de marche par jour
  • TMB : plus rapide, il faut une moyenne de 60 heures pour faire le Tour du Mont Blanc (60 heures sur 10 jours soit en moyenne 6 heures de marche par jour)

Vous notez donc que les topoguides vous comptent un temps de marche similaire pour le GR20 ou TMB : 6 heures par jour, c’est un temps moyen, certains vont mettre 5h, d’autres 7h, et surtout certains jours vont être plus longs que d’autres.

En terme de temps de marche, le Tour du Mont blanc peut se faire plus rapidement car les étapes journalières sont moins techniques, donc plus longues. Il est souvent moins fatiguant de marcher 15 kilomètres sur un beau sentier alpin ou une large piste plutôt que d’évoluer 5 km dans les rochers du GR20 Nord !

Typologie de parcours GR20 versus TMB

  • TMB : en boucle (vous faites le tour et vous revenez au même endroit)
  • GR20 : en ligne (vous partez d’un point et vous arrivez à un autre point)

Si cela vous semble être un détail, c’est important de savoir que le GR20 est une ligne. C’est beaucoup plus compliqué de s’organiser en terme de logistique quand l’arrivée ne se fait pas au même endroit que le départ. A l’inverse sur le Tour du Mont Blanc, comme c’est une boucle, vous arriverez dans le même village que celui duquel vous êtes parti : plus simple pour laisser sa voiture par exemple, mais aussi plus simple pour choisir son point de départ.

Le terrain de la montagne Corse versus Alpin

Au niveau du terrain par contre, le GR20 est beaucoup plus casse pattes ! Si vous pouvez vous attendre à quelques passages techniques sur le TMB, en approche des cols ou sur les variantes, c’est au contraire beaucoup plus généralisé sur le GR20, notamment sur la partie Nord. Vous aurez souvent les mains sur les rochers et vous évoluerez doucement en contrôlant vos appuis, bien loin des sentiers alpins roulants !

Etape2 du GR20
Sur l’étape 2 du GR20 : le terrain est très technique

Sur le GR20 sud, c’est moins vrai : le sentier est plus roulant même si il peut encore rester technique sur les crêtes ou la variante de Bavella !

C’est aussi pour ça qu’on ne choisit pas les mêmes bâtons de rando pour le GR20 que pour le TMB ! Il faut du costaud en Corse, là où vous pouvez privilégier le léger dans les Alpes

Organisation, nuitée, confort et réservation !

Au niveau de l’organisation, il en faut un peu plus pour le GR20

  • budgéter
  • étudier les moyens de transports pour rejoindre le départ
  • réserver un billet d’avion ou transport en ferry
  • réserver les refuges
  • prévoir suffisamment pour 8 jours car vous ne verrez la civilisation qu’à mi chemin si vous avez oublié quelque chose (soins, nourriture etc)

Le Tour du Mont blanc ne coûte pas forcément moins cher mais si vous êtes sur le continent, le transport sera moins compliqué. Idem pour la réservation des refuges sur le TMB, c’est moins stressant, il n’est pas nécessaire de s’y prendre 4 mois avant

D’ailleurs, une différence importante entre le TMB et le GR20 : vous pouvez bivouaquer dans les Alpes (en respectant des règles bien sûr) ce qui n’est pas le cas dans le Parc Naturel régional de Corse : camping sauvage interdit !

Même si on trouve facilement à manger et à boire dans les refuges épiceries du GR20, et ce n’est pas beaucoup plus facile de trouver un petit commerce autour du Mont blanc, à part aux contamines, Chamonix ou Courmayeur !

Départ du TMB versus Départ du GR20

On a tendance à dire qu’on peut prendre le départ du TMB à Chamonix, aux Houches, à Courmayeur ou à Champeix. Mais en réalité, si vous avez envie de prendre le départ au parking des Contamines ou n’importe quel endroit, c’est possible puisque vous allez revenir à ce même endroit !

Pour les départs faciles du TMB :

  • Chamonix
  • Les Houches
  • Contamines
  • Les Chapieux
  • Courmayeur (Italie)
  • La Fouly
  • Champeix
  • Où on veut

Pour les départs du GR20 (en entier)

  • Calenzana
  • Conca
GR20 sud
Photo de Vincent Verza sur le GR20 Sud

Quel est le parcours le plus sauvage ?

C’est difficile d’estimer quel est le sentier le plus sauvage car c’est un critère de jugement personnel. Notre avis, c’est que le GR20 est plus sauvage (on ne juge pas ici la beauté du parcours, les paysages) car on va moins croiser de villages ou de routes !

Une fois parti de Calenzana, vous ne reverrez le bitume qu’à Asco (et encore très peu) puis au Col de Vergio lors du 6ème jour. Vous traverserez Vizzavone puis ensuite, le col de Verde et Bavella : en tout et pour tout, quelques mètres de marche sur une route, pas plus. Donc peu de voitures, peu de touristes, ce qui rend ce sentier sauvage !

Par contre l’été, le GR20 est fréquenté par des milliers de randonneurs, vous ne serez pas tout seul.

A l’inverse sur le Tour du Mont blanc, vous croiserez des routes, des villes et donc des touristes ou des randonneurs à la journée, par contre sur le sentier, vous ne croiserez pas autant de monde que sur le GR20 ! C’est un magnifique sentier autour du Mont Blanc, très connu, mais moins fréquenté que le GR20 !

Sortie de secours (abandon) du GR20 versus abandon sur le Tour du Mont Blanc

Ce n’est jamais sympa de parler d’abandon quand on lance un projet de trekking mais il faut y penser quand même. Sur le GR20, c’est beaucoup plus dur d’abandonner ! En effet, comme on le disait dans le paragraphe précédent, le gr20 est beaucoup plus sauvage, loin des routes et des villages ! Pour abandonner, il faut donc marcher, et rejoindre un village hors sentiers, qui permettra peut être de trouver une voiture en stop (ou un taxi corse) qui vous emmènera dans un bourg plus grand pour trouver un moyen de transport.

Une fois parti, sur le GR20, vous pourrez facilement « retourner à la civilisation »

  • au jour 3 (station d’ASCO)
  • au jour 5 (col de vergio)
  • au jour 9 (vizzavone)
  • et un peu plus facilement sur le GR20 sud

Comme ce n’est vraiment pas évident et qu’on n’anticipe pas ce genre de chose lors de sa préparation, vous trouverez la liste de toutes les sorties et entrées du GR20 ici

Echappatoires du GR20

A l’inverse, sur le Tour du Mont Blanc, il y a souvent des routes, et donc autant de chance de croiser des voitures. Vous allez croiser de nombreux lieux dits, des petits villages et plusieurs villes. Donc il sera moins compliqué de retrouver la « civilisation » pour trouver le moyen de rejoindre votre point de départ ! Pour autant, si vous devez abandonner car vous êtes dans l’ascension d’un col, ce ne sera pas évident !

Metéo GR20 versus météo du Tour du mont blanc

La météo sur le GR20 est loin d’être similaire à celle des Alpes autour du Mont Blanc.

Pourtant il y a des points communs, inhérents à la randonnée en montagne :

  • La météo peut vite changer : beau temps le matin ne veut pas dire beau temps le soir
  • Il peut faire très froid les nuits et en altitude
  • La neige peut tomber tard certaines années et le sentier du GR20 ou du tour du mont blanc peut être enneigé jusque mi juin. Parfois même début juillet sur le TMB, le col de la Seigne ou le Grand col Ferret peuvent encore être sous des névés.

Et c’est ainsi que nous vous conseillons de toujours suivre les conseils des gardiens de refuges ou des professionnels de la montagne !

Record GR20 versus record TMB

Cela ne vous servira pas à grand chose pour préparer votre trekking mais cette info vous donnera quand même une idée de la différence de temps que peuvent mettre les champions. Sans s’attarder ici sur le record du GR20, (avec la performance incroyable de Lambert Santelli en 30h25), nous pouvons dire que les plus grands champions mettent entre 30 et 31 heures pour traverser la Corse par le GR20 !

record GR20 versus record TMB

Le record du Tour du Mont Blanc se mesure le jour de la course de l’UTMB, car vous n’êtes pas sans savoir qu’un ultra trail suit exactement le tracé du TMB. Notez que les champions de l’UTMB mettent plus ou moins 19 heures, ça va dépendre des années !

A ce niveau là aussi vous pouvez donc voir la différence entre l’UTMB et le GR20. Plus de 1/3 de temps est nécessaire aux meilleures pour parcourir presque la même distance, c’est vous dire si le terrain accidenté joue sur l’allure !

  • Record GR20 : 30 heures et 25 minutes
  • Record TMB (UTMB) : 19 heures

Insistons quand même sur le fait que le record du tour du Mont blanc est établi le jour d’une course, mais avec tous les pacers présents le jour d’un record du GR20, il y a peu de différence pour les coureurs.

5/5 - (1 vote)

1 réflexion au sujet de « GR20 ou Tour du mont blanc (TMB) ? »

  1. Bonjour,
    Je cherche un moyen de transport pour 1 personne de Porto Vecchio à Ajaccio pour lundi 6 juin
    D’avance merci pour vos propositions.

    Répondre

Laisser un commentaire