Faire le GR20 en courant est souvent évoqué par les passionnés de trail running ! Si votre idée est d’établir un record du GR20, vous n’êtes pas sur la bonne page. Ici, on parlera surtout de trek, ou comment allier le plaisir du trail et celui des vacances. Vous verrez que nous n’évoquerons pas non plus beaucoup le mot « course à pied » dans cette page. En effet, il n’y a bien que François d’Haene ou Kilian Jornet qui peuvent courir pendant 186 km sur le GR20. Voici des informations pour faire le GR20 en mode « trail », en 3 à 5 jours.

trace gr20

Pourquoi vouloir faire le GR20 plus vite ?

L’idée n’est pas de vouloir courir contre la montre, ce n’est pas l’esprit du GR20. Nous comprenons très bien les passionnés de trail qui font le gr20 en mode accéléré, mais surtout ne vous présentez pas comme des stars ! Faire le GR20 est un état d’esprit avant tout, ce sentier n’est pas une piste d’athlé.

  • Le GR20 est par contre un très bon entraînement pour les traileurs qui préparent l’UTMB autour du Mont Blanc ou la Diagonale des Fous à la Réunion.
  • C’est une bonne alternative pour ceux qui n’ont pas beaucoup de vacances 🙂
GR20 en 5 jours
Pour le GR20 en 5 jours ou moins, il faut être léger

Combien de jours ?

Vous vous en doutez, si vous planifiez de faire le GR20 en trekking, vous allez plus que doubler les étapes. En l’occurrence, vous pourrez même prétendre à les tripler (en 5 jours donc) ou les quadrupler (en 4 jours) Le faire en courant en 3 ou 5 jours est une bonne alternative pour ceux qui n’ont pas 16 jours à poser pour faire toutes les étapes.

Peut-on vraiment courir ?

Comme on vous le disait ci-dessus, on parle plutôt de trekking, et non pas de course à pied. Le GR20 est un sentier très rocailleux, très accidenté, sur lequel il est difficile de courir. Les dénivelés positifs et négatifs sont souvent violents, les passages nécessitent de poser les bâtons pour soulager les jambes, ou poser les mains pour grimper plus facilement. On ne court pas sur le GR20, on avance plus ou moins vite !

En autonomie complète ?

La c’est beaucoup plus dur. Faire le GR20 en autonomie complète consiste entre autre à porter tout son matériel, pour passer toutes les nuits dans sa propre tente. Ce n’est pas forcément compatible avec le fait de faire le GR20 rapidement. On vous conseille donc de partir en GR20 confort, en réservant vos 3 ou 4 nuits à l’avance, en prenant un peu de liquide avec vous en cas de changement d’itinéraire de dernière minute ou d’imprévu (comme le besoin de s’arrêter avant le refuge dans une bergerie ou un peu plus loin dans un hôtel).

trou d'eau sur le GR 20

En terme de repas, vous n’aurez pas non plus le temps (ni l’envie) de cuisiner, mais vous trouverez tout le nécessaire dans chaque refuge que vous croiserez : petits déjeuners, repas le midi, repas du soir, collation, boisson. Voici des exemples de repas et de ravitaillements dans les épiceries des refuges. Repérez bien les sources à proximité des refuges pour partir avec le plein sur chaque étapes.

Avec quelle paire de chaussures ?

Nous n’avons pas la prétention de vous dire quelle est la meilleure paire de chaussures pour faire le GR20. Par contre c’est certain, pour faire le GR20 en courant, il vous faudra une paire de chaussure de trail ! Peu importe la marque (Salomon, Brooks, Asics), il faut avant tout une paire de chaussure de trail  :

  • que vous aurez pris soin de porter à l’entrainement avant votre aventure, car sinon vos pieds s’en souviendront.
  • avec un pare pierre sur le bout du pied
  • avec une très bonne semelle antidérapante
  • avec un bon amorti pour les descentes (évitez le minimaliste, sauf si vous y êtes habitués)

N’oubliez pas de mettre de la crème NOK dans votre sac ainsi que de quoi soigner les ampoules (compeed). N’hésitez pas à faire des pauses dans les nombreux points d’eau, surtout le soir pour refroidir les muscles !

Passage humide sur le GR20
Certains passages peuvent être un peu humides 🙂

Quel équipement ?

Partir ultra léger sera la règle d’or ! Pour aller vite, il faut avoir le cardio et les jambes mais il faut aussi voyager léger ! On vous propose ci-dessous une liste de matériel non exhaustive utilisée sur un GR20 en 5 jours : environ 6 kg, sans l’eau. Le contenu du sac tenait dans un sac Salomon 19 litres + 1 pack avant de 4 litres.

MatérielDescriptifPoids
Sac à dosRaid-light 20L796 g
Pack avantPack avant Raid light (2012) 4L174 g
Sac de couchageVertical Combi Duvet
- Ultralight -5°C
800 g
Pantalon étanche150 g
Pantacourtqui se transforme en short
Tee shirttee-shirt respirant
Tee-shirt manches longuesDouble peau
PolaireFusalp
Buffx2
Chaussette trail2 paires
K-waygoretex330 g
Chaussurestype trail
Tongues
1 Brosses à dents + dentifrice
+ 1 savon
1 paquet de mouchoir
Mini Pharmacie(crème solaire, Nok, Compeed)
Serviette microfribre
2 gourdestype sac + gourde Olmo2110 g
Sacs étanches2 poubelles
2 plastiques ZIP
15 g
1 frontale Stootspour les départs de nuit
1 Couteau(type couteau suisse)
2 BâtonsRaid light trail pole120 g
Téléphonepour les photos
De l'argentpour manger matin, midi et soir
Topo Guide188 g

Un ultra trail sur le GR 20 ?

Si vous êtes adepte de trail, vous n’avez sûrement pas loupé cette information ? A priori, le premier ultra trail du GR20 aura lieu en 2020 et sera organisé par la même équipe que le Corsica Nature

ultra trail sur le GR20

Forum de discussion

Vous avez une question pour vous préparer au GR20 ? N’hésitez pas à la poser sur le forum des randonneurs (discussion libre sans inscription)

Téléchargez le Mini Guide du GR20

Recevez le mini guide du GR20, envoyé gratuitement sur votre boîte mail !

1 Rétrolien / Ping

  1. Des sorties types pour s'entraîner à la Diag' - La Diagonale des Fous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*