Thomas, un GR20 entre amis

Thomas a 34 ans est originaire d’Angers (49). Ne souhaitant pas faire le GR20 en solo, c’est avec un couple d’amis (Yohan et Stéphanie) qu’il a traversé la montagne Corse, en 13 jours. Peut-être les avez vous croisés, c’était du 16 au 28 juillet 2019 !! Thomas nous livre le récit de leur aventure et nous partage son expérience à travers cette interview.

GR20 thomas

Est ce que tu as fait une préparation spécifique ? Du sport régulièrement ?

Non je n’ai pas fait de préparation spécifique, et non je ne fais pas de sport régulièrement. Cela m’arrive de courir de temps en temps, mais rien de notable. Pour autant j’ai fait pas mal de randonnée avant, en Norvège en sac à dos, en Birmanie, le Tour du Mont Blanc et le Kilimandjaro. Je savais donc ce qui m’attendait, même si j’étais loin d’imaginer le niveau de difficulté. Je me suis plus servi de mon expérience pour gérer l’effort sur le GR20 que d’avoir eu une vraie préparation physique. Cependant, cela m’aurait fait beaucoup de bien d’être mieux préparé physiquement surtout à la fin….

67531823 2360985707453231 6542920159017828352 n

Avion, bateau, taxi ? Comment tu as rejoint le départ ? D’ailleurs tu es parti dans quel sens ? 

On a pris l’avion d’Orly direction Calvi, puis stop jusqu’a Calenzana. Le stop marche très bien, je confirme ce que j’avais pu lire à ce sujet avant de partir. Les Corses sont vraiment sympas à ce niveau ! On la fait dans le sens Nord Sud du coup, de Calenzana à Conca.

Pourquoi tu as choisi de faire le GR20 dans ce sens la ? 

On s’est bien renseigné avant de partir, et on a vite compris que la partie Nord était la plus difficile et technique, ce qui est vrai d’ailleurs, même si il y a des étapes dans le Sud qui sont autant éprouvantes que celles dans le Nord. On préférait faire le plus dur au début et finir par le plus facile, si on peut dire « facile »….

La montée la plus raide ? 

Je dirais la quatrième étape, celle vers le Monte Cinto.

69350457 455508521709834 8886661959651426304 n 1

La descente la plus interminable, c’était laquelle pour toi ? 

Je dirais celle de la deuxième étape, à la fin. Elle est interminable, d’autant plus que l’on voit le refuge dès le début de la descente. Du coup, on se dit que c’est plus très loin….mais non ! Après, il y a la descente qui va à Vizzavona, qui est aussi très longue.

69070600 2411851988883887 4351972584443609088 n

Ton meilleur souvenir sur le GR20 ? 

Il y en a pleins mais celui que je retiendrai de part son côté insolite, c’est durant l’étape où l’on traverse les pozzines. Juste après avoir passé le lac, il y a la bergerie de vaccaghja. Du coup, on voulait se poser, boire un truc, alors on décide de s’y arrêter un moment. 
On commande tous un soda à boire et là il y a un des corses de la bergerie qui était en train de sortir son matériel de pêche, un jeune. Du coup, on commence à discuter pêche avec lui et on lui demande ce qu’il pêche comme poisson et où. Le gars nous dit qu’il va dans les pozzines pêcher de la truite sauvage, une variété dont je ne me souvient pas le nom…, avec juste un verre de terre. Les truites sont petites, 10 cm je dirais. Et là, naturellement, il nous dit qu’il lui en reste au moins une quarantaine de la veille, et que si on le souhaite, il peut nous les préparer pour qu’on les mange !!! Sur le coup, on ne savait pas trop quoi répondre, on sait demander si c’était pas une arnaque, genre on dit oui et après, le mec nous demande 50 euros…. En vrai, on avait trop envie !!!!   On lui dit ok, et on lui demande combien ça va nous coûter… Et le gars, nous dit que c’est offert, que c’est gratuit, que sinon elles vont être perdu. ROYAL ! Les mecs ont enfarinés les truites, qui été déjà vidées, puis les ont fait frire dans de l’huile dans un grand wok, nous les ont apportés une fois cuite, du sel et du Sopalin et on s’est fait le meilleur repars de notre GR20 !!!! Ce qu’il faut savoir, ce que s’était le dimanche, et ils étaient entre amis, et vu le nombre de truite qu’ils ont faire frire, on pensait que l’on partagerais avec eux mais non, ils ont préparé les truites que pour nous, c’était vraiment dingue je trouve !  En partant, on a voulu leur donner quelque chose, genre 20 euros pour les remercier et ça commencé presque a les énerver qu’on insiste, du coup on a juste dit MERCI !!! Voilà, c’était vraiment un bon moment avec les Corses et on s’est régalé !!!

67403215 1295682867266507 5825547877694308352 n

Un moment dont tu aurais bien aimé te passer ?

La descente vers Vizzanova, dès le début, j’ai eu mal à mon genoux gauche. Cette descente fut un enfer pour moi, surtout qu’elle est très longue.

68558816 1439425116197169 5075537839240773632 n

Pour tes photos, comment as tu géré l’autonomie de ton appareil ?

J’aime faire des photos, surtout quand je voyage. Et je savais que sur le GR20, j’allais voir des paysages de dingue. Du coup, je ne pouvais pas me résigner à ne pas prendre un appareil photo. Choix difficile quand on prépare son sac. On essaye de limiter le poids du sac et un appareil sa pèse…. J’avais le choix entre un réflex que je venais d’acquérir et un autre appareil que j’avais depuis 2 ans, tout aussi bien. Ma décision fut rapide à prendre, le réflex = 1.5 kg avec les 2 objectifs, l’autre appareil 900 gr tout compris….J’ai donc pris mon Panasonic FZ 1000, un compact avec un zoom de 25-400. Niveau qualité, on se rapproche d’un réflex. Niveau batterie, j’en avais 5….que j’avais acheté pour faire le Kilimanjaro. Je les ai tous rechargé avant de partir, et c’est bon (j’en avais même trop).  Ma carte SD fait 8go donc largement suffisant. Je ne regrette pas de l’avoir emmener, même si cela a augmenté le poids de mon sac.

68754291 381736905865162 769911804506669056 n

Quelle émotion quand tu as vu le panneau « vous êtes arrivés » ? 

Le sentiment d’avoir réalisé quelque chose d’unique, et heureux d’avoir pu le faire. Mais aussi un soulagement d’en avoir fini, il faut le dire. A la fin, c’est de plus en plus dur.

68593645 338537320435227 7290846992303915008 n

Il y a des rencontres qui marquent sur le GR20. Tu peux nous partager une anecdote ? Tu as croisé beaucoup de monde ? 

Alors on a rencontré les mêmes personnes du premier refuge jusqu’au refuge de la quatrième étape puisque personne ne double ces étapes, à part quelques personnes qui veulent le faire en 8 ou 9 jours ! Après, ça commence a doublé donc on rencontre de nouvelles personnes à chaque refuge, et on en retrouve d’autre également quand on s’est mis a doublé des étapes. Chaque soir était vraiment différent, tu discutes super bien avec des personnes un soir et le lendemain, tu les reverras jamais…c’est ça qui sympa en fait aussi !! Après, on a rencontré un couple de Suisse de notre âge dès le départ de la première étape. On a fait tous les GR avec eux, c’était vraiment bien de les avoir avec nous. Elle était prof de français, donc parlais bien français et lui bah….non. Il comprenais bien mais il fallait parler anglais…. Du coup j’ai énormément progresser en anglais, et c’était pas au programme. Mais vraiment une belle rencontre qui aura durer tous le GR. Vive les ptits Suisses !!!! 

69548669 404878216827310 5738587747866640384 n

Le refuge dans lequel tu as passé le meilleur moment, c’est lequel et pourquoi ?

Le refuge de Prati. C’est sûrement pas le meilleur refuge au niveau sanitaire et au niveau de la restauration, pas contre la vue est juste magnifique. Elle donne sur la mer, j’y es pris quelque photos à l’aube !! Et aussi parce qu’on y a bien vécu ce soir là, avec un apéro qui a durer longtemps, bonne soirée !!

67553727 457540664824822 8410495617196883968 n

Est ce que tu as pu profiter quand même ? Un peu de repos dans la journée ?

Très bonne question, les journées où l’on a fait qu’une seul étape, OUI j’ai clairement profité de mes journées (photos, pauses saucissons, café, baignade dans les trous d’eau…) Et le fait de faire qu’une étape, on prend son temps et on arrive pas trop tard au refuge ce qui permet de profiter du reste de la journée, de prendre le temps de s’installer et de recharger les batteries pour le lendemain. Par contre dès qu’on a doublé, (3 journées), là tu profites moins…. tu marches, tu marches et tu marches….comme il faut respecter un certain timing quand tu doubles, c’est plus du tout le même délire. Perso, je préfère prendre mon temps et profiter de chaque paysage qui s’offre à moi !!! Et prendre des photos !!

67830127 508143213289605 8019530898930139136 n

Un mot de la fin pour motiver les lecteurs qui hésitent ?

Alors si vous avez envie de le faire, allez y sans problème. Pour info, j’ai tendance à avoir le vertige et je me suis beaucoup la pression à ce niveau avant de partir, j’avais peur de rester bloquer à certains passages vu ce que j’avais lu avant de partir. Et au final, il n’y a pas d’endroit vraiment dangereux ou de via-ferrata, tout se fait bien, il faut juste prendre son temps lorsque sa devient un peu technique, c’est tout. Et si il y a 16 étapes, c’est qu’il y a une raison….si vous voulez vraiment profiter de cette randonnée, prenez votre temps. Après pour les sportifs qui veulent s’éclater, carrément possible de le faire en 7, 8 ou 9 jours voir moins. Tout dépend ce que l’on recherche. Oui il faut être prudent, ce n’est pas le GR20 le plus dur d’Europe pour rien, partir à plusieurs, bien s’hydrater et bien manger. Cela peut devenir difficile si on se surestime, beaucoup n’ont pas fini pendant mon GR car ils ont été trop vite ou par manque de lucidité. Je pense que tout le monde peut le faire en étant conscient de la difficulté.

67531823 2360985707453231 6542920159017828352 n 1

Forum de discussion

Vous avez une question pour vous préparer au GR20 ? N’hésitez pas à la poser sur le forum des randonneurs (discussion libre sans inscription)

Téléchargez le Mini Guide du GR20

Recevez le mini guide du GR20, envoyé gratuitement sur votre boîte mail !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*